Visiteurs connectés : 0

| Par thèmes | Plan du site | Glossaire |
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Liens morts | visites : 60503 | Agenda | Mentions Légales |
Accueil > France - UE - IdF > 1981, la révolution suspendue - Conférence sur la victoire de François Mitterrand
1981, la révolution suspendue - Conférence sur la victoire de François Mitterrand

jeudi 13 mai 2021, par Rosny-insoumis-gC | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : jeudi 13 mai 2021 à 20:22






1981, la révolution suspendue ..
Conférence sur la victoire de François Mitterrand

Le 10 mai 2021, Jean-Luc Mélenchon tenait une conférence à l’invitation de l’institut La Boétie sur l’anniversaire des 40 ans de la victoire de François Mitterrand à l’élection présidentielle, le 10 mai 1981.

Le président du groupe « La France insoumise » à l’Assemblée nationale a fait le point sur la situation politique et sociale qui a amené à la victoire de 1981. Il a en particulier insisté sur l’organisation des travailleurs dans les syndicats et sur l’uniformisation croissante des statuts sociaux que le libéralisme a, depuis, fait voler en éclats. Il a par ailleurs rappelé l’homogénéité politique qui existait autour du socialisme et sa traduction dans le programme commun.

Jean-Luc Mélenchon en conférence à l'invitation de l'institut La Boétie

 
Face à ceux qui ne parlent de la victoire de François Mitterrand que pour évoquer le « tournant » de 1983, Jean-Luc Mélenchon a listé toutes les réalisations positives du président socialiste : 5e semaine de congés payés, semaine de 39h, retraite à 60 ans, hausse du smic, hausse du minimum retraite, hausse des allocations familiales, nationalisation des banques, d’industries pharmaceutiques, chimiques, métallurgiques, abolition de la peine de mort, dépénalisation de l’homosexualité, remboursement de l’IVG par la Sécurité sociale, doublement du budget de la culture, prix unique du livre, création de la Fête de la musique et du Festival de la BD d’Angoulême ...

Le candidat insoumis à l’élection présidentielle a également parlé de 1983. Il a expliqué que ceux qui voulaient choisir une autre voie que la « pause » dans les réformes n’ont pas su proposer de solution concrète pour le faire. Il a aussi rappelé qu’il n’y avait pas, à ce moment-là, de mobilisation populaire qui aurait permis de continuer le rythme des réformes. Jean-Luc Mélenchon a aussi dressé un parallèle avec le présent et a indiqué que les changements qui devaient être faits pour affronter le changement climatique ne pourraient l’être sans une mobilisation populaire.

Article(s) connexe(s) :

- Apportez votre soutien à Jean-Luc Mélenchon





Retour au début de l'article

 

Retour en haut de page

2011-2021 / Rosny insoumis
SPIP | Se connecter |